Valverde règne jusqu’à Saitama

5 novembre 2018 - 16:51 [GMT + 9]

Alejandro Valverde (Movistar Team) a fait briller son maillot arc-en-ciel au Japon en remportant la sixième édition du Tour de France Saitama Critérium. Le champion du monde a dominé le vainqueur du Tour de France Geraint Thomas (Team Sky) après une course enlevée sur un circuit de 3,1 kilomètres dans les rues de Saitama. Yukiya Arashiro (Bahrain-Merida) a pris la 3e place devant son public. Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) a décroché le maillot vert et Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) celui à pois. Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) a remporté le prix de la combativité.

Un peloton de 53 a pris le départ du sixième Tour de France Saitama Critérium, long de 19 tours d’un circuit de 3,1 kilomètres. Les attaques ont fusé dès le départ et Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) a rapidement fait preuve de son tempérament offensif mais le peloton, emmené dans un premier temps par les Katusha-Alpecin puis les Movistar d’Alejandro Valverde, n’ont jamais laissé l’écart dépasser les 15’’.

Le champion d’Europe Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) est passé à l’offensive à 40 kilomètres de l’arrivée, accompagné par Vincenzo Nibali, Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) et Yusuke Hatanaka (Team Ukyo) mais Movistar est resté au marquage de ce quatuor de luxe, avec le support des équipiers de Geraint Thomas (Team Sky). Kristoff a dominé les sprints intermédiaires, Nibali s’est illustré dans les ascensions et Trentin, encore à la relance à 23 km de l’arrivée, s’est vu récompenser de ses efforts par le prix de la combativité.

Le peloton est revenu à 19 km de l’arrivée et Geraint Thomas a initié l’attaque décisive avec une accélération tranchante dans les 15 derniers kilomètres. Nibali était une nouvelle fois dans le coup, avec Yukiya Arashiro et Fumiyuki Beppu (Special TDF Japan Team) ainsi qu’Alejandro Valverde (Movistar Team). Comme il l’a fait à Innsbruck, le champion du monde a ensuite fait parler sa pointe de vitesse pour aller chercher la victoire.

Kittel roi du sprint

Avant la course en ligne, Marcel Kittel (Katusha-Alpecin) a dominé la finale du Sprint Challenge en début d’après-midi. Après 2,1 km derrière un derny, l’Allemand a maîtrisé le dernier kilomètre pour décrocher la victoire devant Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), Fumiyuki Beppu (Special TDF Japan Team) et Hayato Yoshida (Nippo-Vini Fantini). Tous avaient gagné leur place en finale en remportant leur série de qualification. Beppu avait notamment pris le meilleur sur le champion d’Europe Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) et Hayato Yoshida avait créé la surprise face à Yukiya Arashiro (Bahrain-Merida) et Ian Stannard (Team Sky).

Les champions nippons maîtres de l’horloge

Les coureurs japonais Kazushige Kuboki, Masahiro Ishigami et Shoi Matsuda (Special Team Japan for Saitama) ont remporté le contre-la-montre par équipe avec un temps de 3’14’’71 sur le circuit de 3,1 km du jour. Team Ukyo a pris la deuxième place (+1’’), juste devant Shimano Racing Team (+1’’).

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives du Critérium de Saitama

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus